MA RETRAITE BOUDDHISTE

En janvier 2017, j’ai découvert la méditation par hasard. Une amie,  passionnée par tout cet univers de détente, de méditation, de pleine conscience me dit qu’elle part faire un week-end en retraite Bouddhiste.

J’écoute, ça me donne envie, je n’ose pas lui demander si je peux l’accompagner et puis elle me dit que son homme n’est pas tenté. Bingo! Je l’accompagne.

Le 14 janvier, nous voilà toutes les deux parties pour un week-end à la découverte de l’inconnu pour moi (et un peu pour elle).

Destination: Karma Ling – UniRimay à Arvillard 73

http://www.unirimay.org/

Le séjour a commencé de façon cocasse: première neige de l’année, pas moins de 15cm tombé sur le site. Nous nous sommes retrouvées en travers de la route, en mode panique, impossible de remettre la voiture droite.

Des personnes de l’institut qui montaient à pied son venu à notre aide, ils réussissent à mettre la voiture sur le côté de la route. Premier geste d’entraide. Nous avons fini la route à pied avec eux.

images

Nous avons commencé par rejoindre le temple. Un lieu à couper le souffle, perdu au milieu de la montagne et des sapins.

On se sent toutes petites face à ce paysage. Et recouvert de toute cette neige, je vous laisse imaginer: juste magnifique!

IMG_20170115_084459

Arrivées dans la salle de prière, après une courte présentation de chacun et des raisons qui nous ont emmené à venir, nous avons commencé les sessions méditations: l’histoire de la méditation bouddhiste, les différents termes, l’apprentissage de la posture, les différentes manières de méditer (yeux mi-clos, ressenti de la respiration…), apprentissage des techniques d’auto-massage, une séance de sophrologie…

Il y a une réelle énergie, du partage, un ressenti de toutes les émotions.

Je me suis sentie déconnectée, sereine, calme. J’en avais besoin pour faire le point sur ma vie, sur les décisions à prendre, pour prendre du recul.

Nous dormons sur place, des bâtiments sont prévus à l’écart du bâtiment principal. Nous nous restaurons dans la salle commune.

Les repas respectent les principes du silence pendant 20 minutes, nous nous servons dans le calme un bon repas entièrement végétarien: nouvelles saveurs, autre façon de manger. Lorsque la cloche retenti nous pouvons reprendre les discussions. C’est un moment qui permet d’échanger avec les autres stagiaires.

A chaque temps de pause, on se faufile à l’extérieure, prendre l’air profiter des paysages.

IMG_20170115_084738

Je ne garde que de bons souvenirs de ce séjour même de la nuit glaciale passée sous 8 couches de couvertures car nous n’avons pas été capables de faire marcher le radiateur (pourtant, il parait que c’était simple… lol)

J’ai essayé de garder la pratique de la méditation, assez facile le premier mois puis avec tous les chamboulements qu’il y a eu dans ma vie, j’ai cessé la pratique mais j’en ressens le besoin. Mon zafu, que je me suis cousu et brodé m’attend sagement.

IMG_20171125_212412

Pour m’aider à reprendre, je me suis ré-imprégnée du livre de Mathieu Ricard : L’art de la méditation, très bien expliqué et simple à la lecture.

Je n’ai qu’une envie, repartir à nouveau à l’institut, j’espère pouvoir le faire dès que possible, qui sait, peut-être pour la nouvelle année et accompagnée 😉

téléchargement

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s