Amoureuse de la Sarra.

3h00 du matin, je me retourne dans le lit... Dans quelques heures, ça sera l'heure du départ. Cette course que finalement je n'ai pas préparé et que j'aborde en mode touriste me travaille un peu. Mélange de hâte, d'appréhension, de folie, de peur... De la folie? Il en faut pour s’inscrire à une course de 12h00 … Lire la suite Amoureuse de la Sarra.